Home

Retour 06.09.2018

Top 100 suisse : deux start-up valaisannes au firmament !

Les start-up H55 et GRZ Technologies, toutes deux accompagnées par la Fondation The Ark, figurent au palmarès du Top 100 des start-up suisses. Ce dernier a été dévoilé mercredi soir à Zurich. Sans surprise, les cantons de Zurich et de Vaud disposent d'une large majorité de jeunes pousses dans le classement (70 au total). Le Valais fait bonne figure en comparaison nationale, puisque seuls 12 des 26 cantons réussissent à placer au moins une start-up dans le palmarès.  


Le classement est mené cette année par la start-up zurichoise Ava, qui développe un bracelet permettant de détecter les périodes d’ovulation. Le prix du public est quant à lui décerné à Smallpdf, l’application en ligne qui permet de transformer des fichiers pdf.


Du côté valaisan, H55, basée à Sion (Energypolis), pointe à la 43e place du classement. Elle développe des systèmes de propulsion électrique pour l’aviation. Cette combinaison a déjà séduit des investisseurs. En février, une société de capital-risque helvético-américaine a investi dans la firme. L’entreprise a été cofondée par André Borschberg et se base sur l’héritage du projet Solar Impulse.


GRZ et sa technologie de stockage à la 53e place
GRZ Technologies, basée également à Sion (Energypolis) pointe quant à elle au 53e rang. Elle fabrique des unités de stockage d’énergie à partir d’hydrogène. Au lieu de stocker l’hydrogène sous haute pression ou sous forme liquéfiée, GRZ utilise un métal qui se lie à l’hydrogène. Cela augmente sa densité énergétique et nécessite beaucoup moins d’énergie pour le stockage.


A noter également la présence dans le classement de Biowatch, start-up qui développe un bracelet connecté pour identification et paiement. Celui-ci se base sur une technologie de l’institut Idiap de Martigny. La société a son siège à Lausanne et un bureau à Martigny.


Le Valais en 7e position des cantons suisses
Le canton de Zurich et l’EPFZ trustent la première place, avec 46 start-up. Il devance Vaud (24), Zoug (8, qui surfe sur le boom de la blockchain et des cryptomonnaies), Genève (5), Bâle (5) et Argovie (3). Le Valais, avec ses deux start-up, se place 7e position, à égalité avec Lucerne et Berne. A noter que seuls 12 cantons sur les 26 que compte la Suisse sont représentés dans ce classement. Malgré la concurrence accrue des cantons universitaires, le Valais est toujours bien présent sur la scène start-up nationale.


Le Top 100 des meilleures start-up suisses a été sélectionné par un panel de 100 experts renommés. Parmi eux, deux Valaisans : Paul-André Vogel, directeur de CimArk SA et Eric Plan, secrétaire général de la plateforme CleantechAlps, qui soutient le développement des technologies propres en Suisse occidentale.

Classement complet et informations complémentaires : www.top100startup.ch  

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark