Home

Retour 18.01.2019

La start-up valaisanne Eyeware lève 1,9 million de francs !

Eyeware, la start-up octodurienne révélée lors de l’Arkathon 2015, vient de boucler un tour de financement de 1,9 million de francs. Ce montant lui permettra de développer encore sa technologie, qui permet de contrôler des objets, des voitures ou des robots à l’aide des mouvements du visage et des yeux. Elle souhaite également ouvrir de nouveaux marchés aux USA et en Chine.


Le tour de financement a été mené par High-Tech Gründerfonds (HTGF), en partenariat avec Trumpf Venture, Swiss Startup Group et la Banque cantonale de Zürich. « Nous sommes confiants dans le fait que puissions ouvrir la porte à de nouvelles opportunités passionnantes dans les applications de tracking des yeux pour une utilisation quotidienne. Nous avons été extrêmement chanceux de recevoir l'appui d'un groupe d'investisseurs expérimentés, bien connectés et qui partagent notre vision », précise Kenneth Funes, CEO de Eyeware.


« L'approche révolutionnaire d'Eyeware permet de porter sa technologie à un niveau supérieur. Nous sommes fermement convaincus que Kenneth et son équipe extraordinaire seront capables de changer le paysage du domaine des interactions homme-machine. HTGF est très heureux de faire partie de ce voyage », souligne pour sa part Axel Nitsch, Investment Manager chez HTGF.

 


Solutions concrètes présentées au CES et à Hanovre
Basée à IdeArk à Martigny, Eyeware est une spin-off de l’institut Idiap et de l’EPFL, créée dans la foulée de l’Arkathon, le hackathon santé organisé par la Fondation The Ark en 2015. Depuis la création de la société en septembre 2016, elle a bénéficié du soutien de l’Incubateur The Ark et collaboré avec de multiples partenaires industriels afin de prototyper et développer de nombreuses applications ayant recours au tracking des yeux.
L’une des solutions concrètes présentées est le BionicWorkplace. Il s’agit d’un bras robotisé industriel à même de soulager l'opérateur lors de travaux monotones et d’intervenir en cas de manipulations dangereuses pour l'homme. Cette nouveauté a été présentée l’an dernier à la Foire d’Hanovre. Eyeware était également présente au dernier salon CES de Las Vegas. Son logiciel était installé dans une voiture afin d’estimer l’attention des conducteurs, contribuant ainsi à diminuer le nombre d’accidents de la route.
Le montant levé servira prioritairement à Eyeware pour développer la technologie de tracking 3D des yeux et aussi s’étendre vers les marchés américain et chinois.

 

Source : Communiqué de presse Eyeware
Crédit photo: Eyeware

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark